Biographie

Je suis née le 14 Juin 1986 à Voiron, une petite ville de l’Isère. Mon aventure avec la musique débute avec mon oncle, avec qui j’ai 20 ans d’écart, et avec qui j’adorais écouter de la musique, notamment Mylène Farmer, j’ai très tôt appris à chanter « Sans Contrefaçon » et « Libertine » ce qui était plutôt particulier pour une petite fille de 3 ans qui n’y comprenait rien. Ca reste aujourd’hui ma chanteuse préférée. J’ai été très tôt attirée par le spectacle, puisque je prenais toujours très à cœur ceux que l’on faisait à l’école, j’adorais ça. Par contre, contrairement à ce qu’on pourrait penser, ce n’est pas la chanson qui m’a le plus intéressée puisque mon truc à moi, c’était l’humour et les imitations. J’étais une fan inconditionnelle d’Elie Kakou et je connaissais ses sketchs par cœur. (La photo ci-dessous : moi à 8 ou 9 ans imitant Jacques Chirac sur scène)

Suite à une importante fracture du bras, je me suis également passionnée pour le Hula-Hop que je pratiquais pendant des heures dans mon jardin, j’adorais créer des chorégraphies avec mon cerceau ahah. Mais alors que pas mal de filles de mon âge faisaient de la danse, je suis plutôt allée vers des sports variés tels que le tennis, le karaté ou encore le tir à l’arc… Je ne garde pas spécialement de bons souvenirs des cours de musique au collège, par contre j’ai adoré faire quelques années de cours de piano lorsque j’étais en primaire.

J’ai découvert le chant un peu par hasard grâce à une amie que j’ai suivi dans un tout petit cours de campagne. J’ai beaucoup aimé mais je me suis à l’époque laissée impressionnée par le talent des autres, ce qui m’avais découragée. Puis en 2004, j’ai suivi une autre amie à un stage, et c’est la que le prof m’a encouragée à continuer les cours car il pensait que j’avais du potentiel.

J’ai donc suivi près de 6 ans de cours avec Frédéric Ross, avec qui j’ai pu faire un nombre incalculable de scènes en tous genre, j’ai même eu l’occasion d’écrire et composer plusieurs chansons et de les enregistrer en studio (elles ont très mal vieilli, je vous épargne ça).
En 2007, j’ai monté mon propre spectacle en association avec plusieurs amis, un spectacle de 2h sur les chansons de Mylène Farmer, mon idole de toujours, avec chorégraphies et les costumes que j’avais reproduit (puisque ma seconde passion c’est la création manuelle).

J’ai, pour diverses raisons logistiques et personnelles, dû arrêter les cours de chant, peu après ce spectacle, mais j’ai continué à chanter de mon côté, à m’enregistrer et à publier des covers sur internet. Suite à plusieurs critiques négatives et un manque de confiance en moi, j’ai petit à petit stoppé de chanter aux alentours de 2010, après cependant un chouette passage radio sur France Bleu Isère à l’occasion d’un concours.

J’ai tenté quelques fois de reprendre, mais en vain, cela devenait carrément anxiogène pour moi. J’ai pris notamment plusieurs cours avec Alexis Simon (Les Abrets 38) grâce à qui j’ai pu aborder le chant d’une autre manière, et je pense que cela m’a redonné confiance en moi.

J’ai commencé à faire de la danse en 2013, j’ai découvert une nouvelle passion : les claquettes américaines. J’ai également fait des cours de Ragga Dancehall et de Vogue cela a été une sacrée révélation ! malheureusement, l’école a fermé, j’ai stoppé les cours après 2 ans et 2 spectacles mais la danse a été pour moi une superbe expérience.

Après cet arrêt, j’ai cherché en 2016 à reprendre des cours de claquettes, et j’ai donc trouvé une petite école à Chirens (38): Danse Attitude , dirigée par l’adorable Christelle  Saldigloria. Cette école à pour particularité d’héberger cours de danse et cours de chant, les galas de fin d’année mélangent les 2 disciplines (les chanteurs accompagnent les danseurs). Les cours de chant sont dispensés par Christophe Dibilio-Gournay (qui est toujours mon prof de chant actuellement).

C’est lors de notre premier gala que l’envie de chanter m’est revenue, j’ai donc testé un petit stage en début de seconde année, et ce fût la révélation… malgré toute ma peur et mon angoisse à chanter à nouveau devant quelqu’un, j’ai su que c’est ce que je voulais. J’étais donc partie pour cumuler chant et danse lorsqu’une vilaine entorse au travail m’a forcé à stopper les claquettes et à me consacrer exclusivement au chant.

Je prends donc des cours avec Christophe depuis maintenant 3 ans, et je reprends tout doucement le chemin de la scène et des compositions…

 

crédit photo: Daniel Paraz