Sarah Melyne

Née un 14 Juin 1986, j’ai eu la chance de naître à la meilleure période musicale, les années 80. J’ai très vite aimé la musique, puisque bébé j’adorais danser sur « La Lambada » selon mes parents. Vers l’âge de 2 ou 3 ans, mon oncle a commencé à m’apprendre les chansons de Mylène Farmer, ma mère était ravie de m’entendre chanter « Je, je, suis libertine, je suis une catin » alors que je savais tout juste parler… J’ai rapidement développé un goût pour la création en général, d’abord manuelle, puis musicale avec des cours de piano vers l’âge de 8/9 ans mais qui ne sont pas allés bien loin (enfin assez pour être capable de lire une partition basique et composer un peu). La passion du spectacle est arrivée très rapidement également… avec les sacro saints spectacles d’école. J’étais déjà perfectionniste à l’âge de 6 ans, j’avais exigé un certain costume et que personne d’autre n’ait le même… ahah. Bizarrement, je me suis d’abord tournée vers les spectacles comiques, je reproduisais les sketchs d’Elie Kakou à l’âge de 10 ans, et j’imitais Jacques Chirac comme personne. J’étais la directrice artistique des spectacles que l’on faisait dans le camping du coin, j’élaborais des chorégraphies au hula-hoop… toute une histoire.

Ma toute première scène en 2004

Puis j’ai découvert le chant dans les années 2000, j’ai pris quelques cours dans un patelin paumé avec une amie, ça m’a beaucoup plu, mais j’avais vraiment l’impression que je n’y arriverais jamais, j’ai donc arrêté. En 2004, au lycée, une amie m’invite à venir avec elle à un stage de chant organisé par sa tante, c’est alors que je chante « Désenchantée » de Mylène Farmer. Le prof, Frédéric Ross, me demande de revenir au stage suivant. J’ai comme ça enchaîné quelques stages avant de commencer les cours particuliers. J’ai très vite commencé à écrire des chansons et tenter de composer avec les connaissances que j’avais en piano… c’est comme ça qu’est née ma première chanson: « La Lumière de mon Ombre »… complètement imbibée par les textes de Mylène Farmer, j’avoue que cela se ressentait dans mes textes, le seul point commun entre ses chansons et les miennes était qu’on y comprenait pas grand chose du premier abord (et à vrai dire, j’étais plus douée pour les rimes que pour la profondeur de la prose) . Les choses se sont vites enchaînées, ma deuxième chanson « Lacrymoire », plus Farmer tu meurs, mais j’en étais assez fière (encore aujourd’hui, la musique me fait kiffer !)… J’ai donc enregistré ces 2 titres en studio le jour de mes 18 ans, le 14 Juin 2004.

Enregistrement en studio 2005
Show Mylène Farmer 2007

« La Lumière de mon Ombre » a ensuite été remixée par Arno Cost, DJ mondialement connu aujourd’hui mais qui débutait à l’époque, et proposée en maison de disques. Sans surprise l’aventure s’est arrêtée là pour cette chanson (et Arno a par contre rapidement commencé une carrière prometteuse) et malgré tout un tas de compos toutes aussi moyennes les unes que les autres, j’ai petit à petit arrêté de faire des chansons perso, pour me concentrer uniquement sur des reprises. Mes influences de l’époque étaient principalement Mylène Farmer, Zazie et France Gall. J’aimais beaucoup également la variété internationale comme Whitney Houston, Céline Dion… que des chanteuses à voix alors que j’avais une petite voix fluette… J’ai également commencé à faire des concours de chant, d’abord avec ma compo, puis en interprète, avec des classements pas trop mauvais, mais le principe du concours ne me plaisait pas, je n’avais pas assez confiance en moi pour accepter d’être jugée par les autres. Puis j’ai entre temps découvert internet, et je ne sais plus comment, je suis tombée sur un concours en ligne : « la Webstaracademy » organisé par un Belge, Christophe. Je me suis inscrite, et tout était très bien fait : on s’enregistrait chez nous, les gens votaient sur un site… c’est comme ça que j’ai terminé en finale, j’ai échoué contre un garçon ultra talentueux qui s’appelait Xavier… (pour l’anecdote, j’ai battu Axel Hirsoux, qui a représenté la Belgique en phases éliminatoires de l’Eurovision en 2014, je sais pas comment j’ai fais vu son talent). J’ai rencontré lors de cette aventure Ange, l’ardéchois passionné de chant et de spectacle, avec qui j’ai décidé de monter en 2007 un spectacle en hommage à Mylène Farmer. Et là on a craqué, on a vu grand pour les petits amateurs que nous étions. 2h de spectacle avec reproduction des costumes, chorégraphies avec danseurs, lumières travaillées, entrée et sortie de scène… tout ça dans une salle des fêtes minuscule dans un petit coin de l’Ardèche ahah. J’ai passé des heures à visionner les vidéos de Mylène pour apprendre les chorégraphies, à créer les costumes sans aucun patron ni formation en couture, à faire moi même les affiches etc etc… Le spectacle a eu lieu le 19 Mai 2007, vu la distance nous séparant, les répétitions ont eu lieu le jour même sans même vraiment répéter le spectacle en entier, totale impro. Le summum de ce que j’étais capable de faire à l’époque. J’ai également tenté les castings de la Nouvelle Star en 2006 et 2007, d’horribles souvenirs pour moi car l’attente était interminable et je n’avais absolument pas envie d’être prise, j’y avais été pour le fun pour accompagner mon oncle. Au moins on a bien ri.

1er show de danse en 2013
Gala Danse Attitude 2019 – photo Daniel Paraz

Et puis tout s’est arrêté. J’ai chanté lors d’événements familiaux et là, la pire critique que l’on puisse faire à un chanteur : « arrête de chanter, tu chantes faux… » ça m’a cassée, détruit le peu de confiance acquise grâce à ce spectacle. Je n’ai plus été capable de chanter pendant de longues années… La seule chose que j’ai faite après ça est de participer à un concours lancé par Christophe Willem où il fallait se mettre en scène sur une de ses chansons pour gagner un duo avec lui en 2010. J’ai réalisé toute seule un clip humoristique (à retrouver dans les vidéos) qui m’a vallu un passage à la radio et pas mal de vues sur la vidéo… Puis j’ai donc commencé la danse en 2012. Je me suis prise de passion pour les claquettes américaines dans une petite école de la région. La 2e année, j’ai ajouté le ragga dancehall et le vogue, faute de reprendre confiance en ma voix, j’ai pris de l’assurance corporelle… malheureusement, cela n’aura duré que 2 ans puisque la 3e année j’ai du arrêter les claquettes et je n’ai pu continuer les autres danses pour des raisons personnelles.

Hantée par l’envie de reprendre les claquettes, je suis entrée en 2016 dans une école proche de chez moi « Danse Attitude » dirigée par la merveilleuse Christelle Saldigloria. L’école proposait également des cours de chant, et c’est lorsque j’ai vu les élèves chanter au gala de fin d’année que la passion bien enfouie au fond de moi s’est réveillée. J’ai donc d’abord participé à un stage d’une heure et demie à l’été 2017 avec Christophe Dibilio-Gournay, dans la douleur et l’angoisse la plus totale car chanter me provoquait nausée et tremblements. J’ai alors interprété « Jacques a Dit » de Christophe Willem et je savais qu’il fallait que je reprenne, même si cela allait être douloureux. J’ai donc cumulé le chant et la danse à la rentrée 2017, mais malheureusement une entorse a définitivement enterré ma carrière de claquettiste peu après le début des cours. Les mois ont passé et j’ai repris confiance petit à petit grâce à Christophe et son talent et je suis remontée sur scène 10 ans après la dernière fois, sur « Oui… mais non! » de Mylène Farmer, c’était incroyable pour moi bien que la prestation était loin d’être parfaite. Je continue depuis les cours avec Christophe et je reprends l’écriture, avec Hors Normes… à suivre !

 
Quelques références chant (hors scènes amateur et galas)
  • Concours de Chant – Laudun et Artist Studio – 2004
  • Enregistrement de 2 titres en studio – 2005
  • Webstaracademy – 2005
  • Casting Nouvelle Star – 2006 et 2007
  • Show Mylène Farmer – 2007
  • Création et réalisation d’un clip amateur sur une chanson de Christophe Willem – 2010
  • Interview France Bleu Isère : Concours Willem – 2010
  • Interview France Bleu Isère avec Nelly Gautier – 2018
Principales influences musicales

Mylène Farmer, Zazie, Christophe Willem, France Gall & Michel Berger, Sting & The Police, Madonna, Jean-Jacques Goldman

Autres influences musicales

Années 80 et 90 : The Cranberries, Eurythmics, George Michael, Michael Jackson, Whitney Houston… et bien d’autres.

Mes passions

Les animaux (surtout les chats!) , l’Escape Game, l’humour et les accents, les jeux vidéos, la création manuelle (couture, bijoux, accessoires, etc etc), la nature, les énigmes, le fromage, les gaufres au sirop d’érable, les paillettes et les arc-en-ciel, mon lit, les peluches (beaucoup trop de peluches), mes amis, les petites merveilles de la vie…